Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Petits Potins de L'Histoire

Les Petits Potins de L'Histoire

Bienvenue sur "Petits Potins de L'Histoire" J'espère que vous prendrez plaisir à me lire .... N'hésitez surtout pas à me proposer des idées ou de créer vous même un article, je mettrai en ligne avec plaisir...


Histoire du Scrabble

Publié par Kitty sur 13 Août 2007, 23:29pm

Catégories : #Histoire de ....

Alfred-Mosher-Butts.gifLors de la crise de 1929 aux États-Unis, de nombreux américains perdent brusquement leur emploi. Parmi ces malchanceux se trouve un architecte nommé Alfred Mosher Butts. Il décide alors de créer un jeu de lettres tant basé sur la chance que la réflexion.

 


 

En 1931 naît Lexico : les joueurs marquent un nombre de points proportionnel à la taille du mot trouvé. M. Butts sépare les lettres en deux catégories, chacune valant un nombre de points donné. Il détermine la valeur des différentes lettres en analysant leur fréquence d'utilisation dans les pages du New York Times.

 


 

Il propose à Parker Brothers et Milton Bradley de fabriquer et de commercialiser son jeu. Les deux compagnies jugent le projet peu intéressant et décident de ne pas donner suite. De plus, le gouvernement américain refuse le brevet demandé afin de protéger l’idée. Le projet est oublié.

 


 

À l'heure de la folie des mots croisés aux État-Unis, le Lexico refait surface en 1938. Monsieur Butts a en effet l'idée de l'adapter en jeu de plateau et les mots formés doivent désormais se recouper sur une grille.

 


 

Monsieur Butts utilise alors ses outils d'architecte pour créer le plateau et donne à son jeu la dénomination de Criss-Crosswords, pour faire référence au principe des mots croisés. Il fait de nombreuses modifications avant d'aboutir au Scrabble que nous connaissons aujourd'hui.

 


 

Cependant, de nombreux principes établis par M. Butts en 1938 ont toujours cours actuellement. Le plateau comprend encore 225 cases ; chaque joueur dispose de sept lettres pour former un mot et la valeur des lettres reste inchangée.

 


 

L’architecte ne parvient pourtant pas à convaincre une entreprise de s’impliquer dans l’aventure. Au moment où la seconde guerre mondiale éclate en Europe, Alfred Butts décide d'abandonner son rêve pour revenir à sa planche à dessins.

 


 

Presque dix ans plus tard, en 1948, il fait la connaissance d'un homme d'affaires énergique nommé James Brunot. Ce dernier est immédiatement convaincu que le projet est viable.

 


 

Le nom de Scrabble est finalement adopté et ses règles sont nettement simplifiées et raccourcies. On accepte finalement d'attribuer un copyright au jeu :

 

le Scrabble est ainsi officiellement né le 16 décembre 1948.

 

En 1948, avec l'aide de son épouse, James Brunot fabrique entièrement à la main les premiers exemplaires à son domicile de Newton, dans le Connecticut. Ils atteignirent rapidement la cadence de dix-huit jeux par jour, pourtant obligés de coller une à une les lettres sur les célèbres petits jetons.

 


 

À la fin de l'année 1948, 2 251 exemplaires sont fabriqués. Malheureusement, James Brunot enregistre un déficit de 450 $, une somme importante pour l'époque.

 


 

L'année suivante, le couple est prêt à mettre fin à l'aventure, perdant beaucoup d'argent et lassés par ce travail fastidieux. Cependant, de retour de vacances bien méritées, James Brunot s'aperçoit que les habitants de sa ville parlaient d'un nouveau jeu appelé Scrabble.

 


 

Revigoré par ce succès, il décide d'acquérir les locaux d'une ancienne école qui se trouve non loin de son domicile pour y lancer la production de son jeu à plus grande échelle. Fin d’année 1949, 37 000 exemplaires de Scrabble se vendent par trimestre.

 


 

En 1952, un important homme d'affaires découvre le Scrabble durant ses vacances : Jack Strauss, responsable du célèbre grand magasin Macy's de New York. À son retour, il demande qu’on lui fasse parvenir quelques exemplaires. À sa stupéfaction, le chef de rayon lui indique que le jeu n'était pas disponible chez Macy's.

 


 

Jack Strauss décide immédiatement de combler cette lacune en expliquant à son équipe qu'une enseigne réputée comme Macy's ne pouvaient pas ne pas proposer un nouveau jeu aussi excitant.scrabble.jpg

 


 

Le succès de son jeu grandissant, James Brunot fut rapidement dans l'incapacité de produire suffisamment d'exemplaires de Scrabble. Sa capacité de production, pourtant portée à 6 000 unités par semaine, ne suffit pas à répondre à la demande.

 


 

Il se tourne alors vers une entreprise disposant d'une plus grande usine pour fabriquer des exemplaires supplémentaires de Scrabble. Il s’agit de Selchow and Righter, le fabricant de jeu le plus réputé au monde. La folie du Scrabble gagne alors l'ensemble des États-Unis et le jeu commence même à apparaître en Europe.

 




 

En 1953, les magasins de jouets australiens commencent à le distribuer et une compagnie britannique, J.W. Spear & Sons, le commercialise en Angleterre. James Brunot vend son entreprise en 1968, soit vingt ans après avoir débuté la saga du Scrabble.

 


 

Hippolyte-Wouters-.jpgDès 1970, un avocat bruxellois nommé Hippolyte Wouters imagine la formule duplicate. En 1986, Milton Bradley obtint la permission de fabriquer et de commercialiser le Scrabble aux États-Unis. Ironie du sort lorsqu'on sait que cette entreprise avait répondu par la négative à un certain Alfred Butts, 53 ans plus tôt.


Inconnu

Commenter cet article

Le chevalier Dauphinois 19/08/2007 11:00

J'ai peu joué au scrabble dansma vie, mais j'avoue que ce nom m'avait interpellée à l'époque.   Curiosité, j'allais parfois au salon du concours Lépine, je voyais souvent des créateurs de jeu tenter de nous convaincre, mais 4 ans plus tard, ce jeu n'était toujours pas dans la grande distribution..... Il devrait lire ton blog pour comprendre qu'il faut attendre quand une idée est trop belle.....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents