Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Petits Potins de L'Histoire

Les Petits Potins de L'Histoire

Bienvenue sur "Petits Potins de L'Histoire" J'espère que vous prendrez plaisir à me lire .... N'hésitez surtout pas à me proposer des idées ou de créer vous même un article, je mettrai en ligne avec plaisir...


Les jouets - L’egypte et le Proche-Orient

Publié par Kitty sur 9 Octobre 2007, 18:47pm

Catégories : #Histoire de ....

 

Le Proche-Orient est le berceau de notre civilisation.

 

A côté de nombreux objets d'art exceptionnels, on trouva également quelques belles pièces dans le domaine du jouet et du jeu de société.

 

Les peintures murales dans les tombeaux égyptiens représentent souvent des scènes de la vie quotidienne. On y découvre des adultes jouant des jeux de société et des jeunes jouant avec une toupie ou à divers jeux de balle. De nombreux objets en matériaux périssables, comme le bois ou le tissu, furent conservés grâce au climat égyptien. De cette manière, on peut situer les toupies les plus anciennes dans la première dynastie (env. 3000 av. J.-C.).

 

 

 

Certains jouets découverts de cette manière brillent par leur originalité.

 

A Leiden, le ‘Museum voor Oudheden’ possède une statuette en bois représentant une meunière de grain datant du deuxième millénaire avant note ère. En tirant sur une ficelle, on actionne la statuette: la femme frotte deux pierres l'une contre l'autre. On moulait réellement le grain de cette manière. Il s'agit incontestablement d'un jouet.

 

 

 

Tout aussi remarquable est le crocodile aux ‘Staatliche Museen’ de Berlin.

 

Sa gueule s'ouvre et se ferme. De plus, ce jouet prouve le respect de l'Egyptien pour ce reptile sacré.

 

De la même période environ datent le lion et le hérisson sur roues découverts dans la ville persane Susa.

 

 

 

Durant leur premier essor, les civilisations du Proche-Orient engendrèrent non seulement l'écriture, mais également les premiers jeux de société qui furent trouvés en Mésopotamie et en Egypte.

 

 Mehen02.jpg

 

Le ‘mehen’ ou le jeu de serpent égyptien est connu comme étant le jeu de société le plus ancien au monde. Il semble être une combinaison du jeu de l'oie et du jeu ‘Ne t’en fais pas!’. On le jouait déjà avant les premières dynasties et durant l'Ancien Empire (3200 - 2250 av. J.-C.). Le jeu a la forme d'un serpent enroulé (la forme en spirale typique, que nous retrouvons dans le jeu de l'oie).

 

 

 

Le jeu royal d'Ur date d'env. 2500 av. J.-C. On le retrouva dans les années 20, lors des fouilles de Sir Leonard Woolley dans un site où furent enterrés les Sumériens de la plus haute classe. C'était une variante de notre jeu contemporain: le trictrac.

 

 

 

Le ‘senet’ était le jeu de société le plus populaire en Ancienne Egypte. On le représenta maintes fois sur des papyrus et peintures murales. On retrouva un exemplaire magnifique dans la tombe de Toutânkhamon. A ce moment, le jeu possédait déjà une longue tradition. Ce jeu était également une variante du trictrac.Nefertari-joue-Senet.jpg

 

D'autres jeux de société étaient: le jeu du moulin, le jeu de ‘20 cases’ et le jeu des ‘58 trous’, appelé également le jeu du chien et du chacal.

 

Les Egyptiens connaissaient aussi l'existence des dés. Il semble que l'on employait uniquement les dés pour déterminer combien de cases on pouvait avancer en jouant des jeux comme le senet ou le mehen.

 

Les Egyptiens ne connaissaient pas encore le jeu de dés, en tant que jeu de hasard ou jeu d'argent.

 

Il est clair que dans les grandes civilisations d'Egypte et du Proche-Orient, l'utilisation des loisirs atteignit un haut niveau de développement. Les jeunes et les adultes, les riches et les pauvres s'amusaient avec toutes sortes de jeux et jouets.

 

 M. Marc Wellens - Co-directeur du Speelgoedmuseum

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents